• Rosine et une classe CP de Frossay

    Rosine et une classe CP de Frossay

    Intervention de Rosine dans une classe de CP à Frossay
    le vendredi 8 février 2013-02-11

     Je me suis présentée auprès d'une classe de CP à l'école Montfort de Frossay dans l'objectif de sensibiliser les enfants à la solidarité.  

    J'ai donc commencé par expliquer où se trouvait le Sénégal, comment nous nous y rendons, j'ai montré le drapeau et expliquer pourquoi ces couleurs. J'ai défini le paysage plat et sablonneux, la mangrove, les ethnies, les cases, du vocabulaire nouveau qui les a interpellé.

    J'ai expliqué le pourquoi de ce voyage et défini d'autres mots comme solidarité, générosité, aide humanitaire, association... en donnant quelques exemples de la vie courante.

    Je suis donc intervenue dans le cadre d'un cours portant sur l'éveil à la foi où je devais me caler sur le thème du moment qui est "la définition pour chacun du bonheur".

    Nous avons parlé de la notion de plaisir et mis en parallèle la notion de plaisir pour les sénégalais. Nous avons donc parlé de confort, de l'importance de la scolarité, de la nécessité des biens matériels pour les enfants qui ont peu de moyens...

    En parlant de générosité, un enfant a proposé de faire un dessin, certains de donner une peluche du coup la personne qui m'accompagnait a émis l'idée d'accrocher avec un petit lien un petit mot dans un petit papier enroulé.

    Certains m'ont demandé s'ils pouvaient apporter un cahier ou un crayon. Je leur ai dit oui à condition qu'ils en parlent à leurs parents. Le geste est symbolique et j'ai trouvé cela touchant qu'ils veuillent s'investir. Je leur ai expliqué que j’essaierai de rapporter quelques dessins des enfants sénégalais en retour.

    L'institutrice des CP contacte les autres instits de l'école, à savoir si je renouvelle
    l'expérience dans une autre classe, en attendant, elle me garde des cahiers de côté
    et fera paraître un mot dans le journal de l'école.

    J'ai expliqué que nous étions 5 amies à partir, et que beaucoup de françaises
    nous rejoignaient au Sénégal mais je ne suis pas rentrée dans les détails.
     

    Pour moi le plus important était de sensibiliser les enfants à la notion de solidarité. 

    La classe de CP s'est séparée en deux, je suis restée 45min avec douze enfants puis
    encore 45 min avec les douze autres, ils ont essayés de répondre à mes questions,
    ils ont très bien participés à l'échange. Deux petits groupes permettaient une plus
    grande participation de chacun et plus d'attention.
     

    J'ai proposé de caler une date en mai après mon retour et de vous y inviter ainsi
    que Louis dans le but de parler de notre propre vécu. 

    Une très belle expérience, l'élan de solidarité que représente notre action s'étend.
    La démarche de prendre contact avec les autres est nécessaire pour compléter ce
    voyage.

    Le voyage en lui-même est la "forme" et le "fond" je dirai que c'est tout le relationnel
    que l'on peut créer autour de ce voyage et qui prend de l'importance pour moi car
    j'aime créer de nouveaux liens.
     

    « Préparation de PatriciaOuest France du 11 mars 2013 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :